Éditions Sainte-Geneviève du Séminaire orthodoxe russe en France

L'Église en Russie et l'Église russe hors frontières retrouvent leur unité (n° 3 du Messager)


3,00 €




Rétablissement de l'unité entre l'Église en Russie et l'Église russe hors frontières. Hommage à Mstislav Rostropovitch. La paroisse orthodoxe Saint-Grégoire-Palamas à Strasbourg.

Le 17 mai 2007, pour la fête de l’Ascension du Seigneur, j'ai eu la grâce de participer à la première Divine liturgie que le patriarche Alexis de Moscou et de toute la Russie a célébrée avec le métropolite Laure de New York et d’Amérique orientale, primat de l’Église russe hors frontières. Cette première concélébration eucharistique a été précédée de la signature de l’Acte de communion canonique mettant fin a la division entre les orthodoxes russes en Russie et à l’étranger qui a dure pendant quatre-vingts ans.

Ces derniers jours, on a beaucoup parle et écrit sur cet événement exceptionnel. J'aimerais en faire une modeste récapitulation et relever trois principales significations du rétablissement de l’unité de l’Église russe, sachant que réévaluation authentique de cet événement sera donnée avec le temps par la conscience du peuple de Dieu.

D'abord, le retour de l’Église russe hors frontières à la communion canonique avec le siège patriarcal de Moscou est une immense joie non seulement pour l’Église locale de Russie, mais aussi pour l’ensemble de l’orthodoxie. En effet, en rétablissant la communion avec le Patriarcat de Moscou, l’Église russe hors frontières l'a rétablie aussi avec toutes les autres Églises orthodoxes. Ainsi, l’Eucharistie commune du 17 mai a guéri une des plaies les plus douloureuses sur le corps de l’Église orthodoxe.

D'autre part, les autres chrétiens ne peuvent rester indifférents à la résolution d'un des schismes les plus tragiques du XXe siècle. La réconciliation des fideles de l’Église orthodoxe russe prouve qu'il est possible aujourd’hui de mettre fin aux divisions de ceux qui croient au Christ. La grâce de l’Esprit, dont la présence a été si fortement ressentie lors de la liturgie de l’Ascension à la cathédrale du Christ Sauveur de Moscou, nous donne l’espoir de voir un jour réunis tous ceux qui aiment le Seigneur.

Enfin, on n’estimera jamais assez l’influence bénéfique que le rétablissement de l’unité de l’Église russe a exercée sur la société russe contemporaine. En communiant au même Corps et Sang du Christ, nous avons mis fin aux conséquences de la guerre civile et à l’opposition entre les Russes restes en Russie et ceux qui furent contraints de la quitter après la Révolution.

Dans ce numéro du Messager vous trouverez une note sur l’histoire de l’Église russe hors frontières, des témoignages, des réactions d'autres Églises au sujet du rétablissement de l’unité de l’orthodoxie russe. Nous publions les prières spéciales qui ont été rédigées à cette occasion, ainsi que le message du patriarche Alexis. Nous espérons que cette information vous aidera à comprendre l’événement dont nous venons d'être témoins et à rendre grâce au Seigneur pour sa miséricorde envers nous tous.

+ Archevêque Innocent de Chersonese

Tags : Messager